Nous sommes en l'an de grâce :
976

Annonces

Vous n'êtes pas identifié(e).

Communauté de Terre Noire

#1 31-03-2021 09:38:41

Lord Hogarth loupe.png
RPiste
Inscription : 25-09-2017
Messages : 162

[PV] Une décision importante

Lord Hogarth était à présent un vieil homme fatigué. Il passait de plus  en plus de temps dans sa chambrée. Ses valets étaient de plus en plus inquiet et n'attendir plus de prévenir l'intendant du seigneur pour le prévenir de leur inquiétude.

- Intendant, nous nous sommes réunis pour vous informer de notre inquiétude quant qu'à notre seigneur qui ne sort plus de sa chambre.
Quel est exactement son état de santé ?

L'intendant, oscilla du regard et fini par fermer les yeux se lançant dans une réflexion intense. Devait-il leur dire la vérité et les informer de l'état de santé de leur seigneur ou les maintenir dans l'ignorance. il rouvrit les yeux et pris un regard triste et dur à la fois.

- Notre Seigneur est très fatigué. il n'est plus tout jeune. Il a de plus en plus de mal à se concentrer et parfois ses paroles sont décousues.
Il lui arrive même de penser qu'une situation résolue depuis longtemps est toujours en cours. Il perd la notion du temps. Mais je vous défie de donner cette information à qui que se soit, ou il vous en cuira.

L'inquiétude pouvait se lire sur le visage des servants et petites gens du Seigneur Hogarth. L'un d'eux commença à paniquer.

- Mais qu'allons-nous devenir si ce dernier venait à disparaître ? le Seigneur Hogarth n'a nul descendant pour prendre sa relève !

L'intenant pris un air sombre.

- Ne vous laissez pas gagner par l'inquiétude. Depuis plusieurs semaines, j'ai du partir en terre de l'horizon, car le Seigneur Hogarth a bien un descendant caché. Je suis en contact permanent avec lui pour le tenir informé de l'tat de son père.

Les valets écarquillèrent les yeux, étonnés. L'un deux rétorqua :

- Le Seigneur Hogarth a eu un batard ? Cela risque de nuire à la réputation d'Hogarthia-la-Grande et de son peuple si ils l'apprennent.

L'intendant fronça les sourcils.

Il est hors de question que cette information sorte de cette pièce sans quoi, je ferai exécuter toute personne qui laisserai échapper cette nouvelle. Je prépare déjà le terrain pour que, justement, Hogarthia-la-Grande ne perde rien de sa notoriété ni que le grand Seigneur Hogarth ne perde sa dignité dans l'histoire.

A présent retournez à vos tâches et ne vous inquiétez de rien.

Les valets retournèrent tous à leurs tâches l'air lugubre et inquiet. L'intendnat savait que cette nouvelle allait avoir des conséquences sur le moral du personnel de maison. Il espérait qu'il avait été assez clair quant aux bavards et que son Seigneur ne perdrai rien de sa réputation.

Il se dirigea vers la chambrée du Seigneur Hogarth puis frappa à sa porte.

- Entrez ! grommela une voix roque derrière la porte.

L'intendant entra dans la chambre sombre et se dirigea vers la couche de son Seigneur.

- Seigneur Hogarth, mes respects. je m'en viens vers vous pour vous informer de l'évolution de la situation concernant l'envahissement des Royalistes et de la coalition du gouverneur pour les repousser malgré que, aucune de nos troupes ne se trouvent actuellement sur le champ de bataille pour aider à repousser l'ennemi.

Hogarth fronça les sourcils et pris un ton grave.

- Il suffit Intendant ! je vous tiens en haute estime mais ne vous permettez jamais de juger mes actes ou mes décisions !

- pardon mon Seigneur mais étant un Paire, vous vous devez d'agir contre les Royalistes envahissants l'isle et apporter votre soutien logistique au gouverneur.

Hogarth savait que son intendant parlait dans son intérêt propre. Mais il avait du mal à faire confiance à ce Godoric qui avait réussi à prendre le pouvoir d'un manière douteuse.

- Je n'ai pas confiance en cet homme. Il a profiter de la mort du régent et de tout le tapage autour pour prendre le pouvoir.

- Pourtant Seigneur, ses actes montrent qu'il est fiable concernant l'invasion Royaliste. N'est-il point de votre devoir de porter assistance au gouverneur, qu'il soit un usurpateur ou non, dans l'intérêt de l'isle ?

Hogarth ferma les yeux, les sourcils toujours froncés. Il savait bien que l'intendnat avait raison mais il avait en horreur ce personnage qui avait chamboulé tout ce qui fut, Navas décroissait pendant que Sphonie prenait de l'ampleur... cela, il ne pouvait l'accepter. Il prit un moment de réflexion puis continua.

- Fort bien... faite préparer une missive à son intention pour le prévenir que Hogarthia-la-Grande, sous la régence de Lord Hogarth prête 1000 de ses hommes pour l'aider à repousser l'ennemis hors de l'isle. En revanche demandez-lui aussi de rassembler les paires n Agora afin qu'il nous tienne informés des avancés, de la situation et de son plan et que je me rendrait en la capitale pour y participer.

- Bien mon Seigneur. Je fais envoyer la missive au plus vite ainsi que les 1000 troupes promises.

Hogarth prit un air un peu hagard...

- Comment ça 1000 troupes promises ? je n'ai rien promis du tout. personne ne sort d'ici tant que ce fourbe sera encore au pouvoir. Jamais mes troupes ne donneront soutien à un traitre de Sphonie !

L'intendant ne fut point surpris car il s'attendait à cette réaction tardive et décousue de son Seigneur.

- Mais seigneur, vous venez de me dire à l'instant de faire envoyer une missive au gouverneur pour qu'il rassemble en Agora, une assemblée des paires pour nous tenir informés et que vous lui enverriez 1000 troupes dans l'intérêt de l'isle !

Hogarth resta pantois un moment...

- Si je vous l'ai dit alors faites-le !!! dit-il sur un ton colérique.
- Laissez-moi à présent, il me faut me reposer.

- Bien... mon Seigneur. dit l'intendant saluant son Seigneur d'un hochement de tête et d'une légère courbure en avant.

L'intendnat tourna les talons puis sorti de la chambre. il resta pensif un moment devant la porte du seigneur Hogarth, la main encore sur la poignée de porte, figé dans sa réflexion. Le comportement du Seigneur Hogarth s'agravait de jour en jour. Si il venait à se présenter ainsi en Agora devant les autres Paires, sa réputation sera bafouée à tout jamais.

"Je dois trouver une solution et vite" pensa t'il en s'éloignant de la chambre du Seigneur Hogarth.

Il fit envoyer un coursier pour apporter la missive en la capital à l'attention du Gouverneur Godoric


hogart10.png
Inter Arma Enim Silent Leges

Hors ligne

Pied de page des forums