Nous sommes en l'an de grâce :
976

Annonces

Vous n'êtes pas identifié(e).

Communauté de Terre Noire

#1 31-03-2021 19:32:31

Augustin loupe.png
RPiste
Inscription : 26-03-2021
Messages : 35

[✓] Comment il devint le Paladin d'Or

*Histoire d'Augustin, le Paladin d'or*

Baptisé Augustin à sa naissance, l'homme qui a aujourd'hui une trentaine d'années avait vécu une enfance normale dans une famille de statut artisan grâce à son père qui était forgeron.
Premier fils de la famille mais pas l'ainé, place qui était prise par sa sœur, il avait vite aidé son père.
Le fait de créer toutes sortes d'objets métalliques lui permis d'avoir un horizon large mais ce qui retenait son attention c'était l'art des armes.
Au début c'était simplement le fait de les créer, d'apprendre la technique pour avoir un équilibre parfait.
Mais au fur et à mesure des années, il commença aussi à les manier par des entrainements solo qui ont ensuite évolués sur des affrontements amicales avec certains jeunes hommes du même village que lui.
Il ne les considérait pas comme ses amis car il ne trainait pas plus que cela ensemble.
Ce qui les réunissait était cette seule activité.

Voilà ce qui était son quotidien jusque l'âge de ses 17 ans où il rencontra un chevalier qui passa dans son village.
C'est la première fois qu'il en voyait un, son armoire légère le fascina mais ça s'arrêta là.
Jusqu'au jour, durant son passage, où celui-ci passa à la forge de son père et commanda une nouvelle épée avec des spécificités précises.

Bonjour M'ssire, en parlant à des gars en taverne, ils m'ont loué les services de votre forge.

Ah ? En quoi pouvons-nous vous aider ?

Une épée pardi mais pas n'importe laquelle.
J'aimerais une claymore* à deux tranchants mais dont la poignée aura été travaillé minutieusement avec des incrustations d'or.

D'or ? Mais nous n'avons pas cela.

Ah oui, tenez.

Le chevalier lança au forgeron un sac remplit d'or.

Je vous fais confiance d'en utiliser que pour ce qu'il vous faut.

D'accord, que voulez-vous comme incrustation ?

Du raffinement, de la minutie mais au niveau motif je me fie à votre expertise.

Le patron fit une moue, il aurait préféré avoir plus de détails mais ainsi soit-il. Heureusement pour lui, il avait eu un maitre-orfèvre même si ça faisait un moment qu'il n'avait plus pratiquer cela sur ses épées. En tout cas pas avec des incrustations. La plupart des épées, c'est le fer qu'il maniait, même pour les poignées.

Le chevalier les laissa. Le père et le fils discutèrent ensemble.

Je vais te laisser t'occuper de la lame et ensuite tu m'assisteras sur la poignée.

D'accord père.

L'occasion à Augustin de prouver ses compétences à un personnage des plus singuliers.

*Quelques jours plus tard...*

Le jeune homme alla chercher le chevalier dans le village pour qu'il vienne chercher son arme.
La conversation s'entama entre les deux sur le chemin et le garçon dévoila au client qu'il s'était occupé de la lame lui-même.
Pour le taquiner, celui-ci lui avait répondu qu'il avait intérêt à avoir bien bossé.
Puis ils vinrent à discuter de combat, ce qui intéressait assurément Augustin et son interlocuteur s'en aperçu.

Ils arrivaient à la forge où la commande fut livrée.
Le client inspecta longuement la marchandise.

Beau travail d'orfèvre ! Je suis impressionné.

Puis-je essayer l'arme dans un combat amical avec votre fils ?

Le forgeron hésita. Voir son fils affronté un chevalier, même s'il savait qu'il s'entrainait aux armes ne l'enchantait guère.
Mais Augustin insista à son tour et pria son père d'accepter. Ce qu'il se résigna finalement.

C'est ainsi que débuta cette relation qui allait naitre entre le jeune homme et le chevalier car après le combat il eut la surprise d'avoir une proposition qu'il n'allait pas refuser : devenir l'écuyer du chevalier qui avait besoin des services divers comme s'occuper de ses montures mais aussi de ses armes en contrepartie d'entrainer le jeune homme à maitriser l'art du combat à l'épée et bien plus... Devenir à son tour un chevalier.

Le plus dur fut de convaincre les parents mais ce genre de proposition était rare et ils laissèrent sans un peu de regret, leur Augustin partir avec le chevalier.

*Suite à venir...*


*large et grande épée à une main et demie ou 2 mains qui était utilisée par les Highlanders, les guerriers écossais.

Hors ligne

#2 20-04-2021 23:36:36

Augustin loupe.png
RPiste
Inscription : 26-03-2021
Messages : 35

Re : [✓] Comment il devint le Paladin d'Or

*Quelques mois passèrent...*

Augustin se plaisait fortement au service du Chevalier qu'il avait rencontré dans son village, entre les tâches comme écuyer et l'apprentissage de différentes armes, il n'avait pas le temps de vagabonder.

Vu son expérience du métier de forgeron, il pouvait parfois aussi s'occuper de l'aiguisage ou le polissage des épées.
Parfois au détour d'une ville, il proposa ses services au forgeron du coin durant quelques heures pour ne pas oublier les techniques et se perfectionner avec les conseils des différents maitres qu'il pouvait rencontrer.

Un an après son départ de sa famille, son guide l'emmena sur l'isle aux pirates connu pour les rencontres peu recommandées sur cette terre.
Ce voyage changera tout pour Augustin, un jour alors que le Chevalier et lui campait sur une des plages, un groupe de brigands royalistes s'en prirent à eux.
Face au nombre, même avec la vaillance du duo, ils n'ont pu faire le poids.
Le Chevalier mourut mais pire encore que la mort fut réservé à Augustin.
L'eau chauffé sur un feu lui fut jeter à la figure, lui brûlant une partie du visage et fut ensuite laisser sur cette place avec d'autres blessures.

Fort heureusement, même si au début, il ne pensait pas du tout cela, il eut la 'chance' d'être secouru par une famille des plus ordinaires qui ont pris soin de loin de lui durant plusieurs semaines, plusieurs mois.

Le jeune homme ne voulait plus vivre et sortir de la maisonnée de la famille.
Même se toucher le visage était impossible pour lui.

Quelques années passèrent et c'est seulement quelques mètres en pleine nuitée qu'il sortit pour marcher dehors sans être vu de quiconque.
Il n'y a que les membres de cette, plus qu'aimable, famille qui avait pu le voir, avec son visage défiguré.

Petit à petit, une idée vint à l'esprit de celui-ci, se remémorant ces années de forge. C'est ainsi qu'après plusieurs jours de réflexion, plusieurs jours de préparation mentale, il quitta la famille pour aller dans la ville portuaire de l'isle.
Les visages qu'il le dévisageait resteront gravés en sa mémoire mais c'est la dernière que quelqu'un pu voir son visage.
Après la visite chez le forgeron, grâce à une belle somme d'argent que la famille lui avait donné et qu'il remboursera plus tard, il put louer la forge durant plusieurs jours afin de réaliser sa plus belle création qui l'accompagnera tous les jours futurs de sa vie.
Ce casque forgé de fer et d'or qui couvrira ce visage et devenir un mystère pour tous les gens qui croisera.

Le jeune homme eut le temps de se forger un corps d'homme durant toutes ces années à guérir moralement et physiquement.
Pour accompagner le casque, il demanda au forgeron sa première armure et au fil du temps, un surnom le suivait comme son ombre :
Le Paladin d'Or, homme d'arme inconnu de tous.

Hors ligne

Pied de page des forums