Nous sommes en l'an de grâce :
976

Annonces

Vous n'êtes pas identifié(e).

Communauté de Terre Noire

#1 20-04-2021 14:24:29

Kemet loupe.png
RPiste
Inscription : 20-04-2021
Messages : 8

[Libre] A la proue de son navire

Par un matin brumeux, dans le clapotis des vagues, tranchant la mer, un bateau a la forme exotique s'approchait de l'île aux pirates.

Kemet, éloigné depuis plus 15 ans des terres noires revenait chez lui, sur cette terre qui l'avait vu naître et ou son père avait été un jour jadis l'un des maîtres.

Ambitieux, il avait connu dans ses aventures l'exaltation de connaître malgré ses origines l'égalité entre les hommes.

Lors de sa dernier escale, il avait entendu parler au milieu de tous ces fervents adorateurs de navas, du culte énigmatique de Sphonie. Dans sa volonté égalitaire il se retrouvait plutôt en phase. Dans cet esprit d'amener un roi sur ces terres il y voyait une réponse pour assouvir ses ambitions. S'il aidait le bon candidat, il parviendrait vite à retrouver le faste de sa vie naguère.

Il arrivait le cœur battant et l'esprit plein d'allégresse à cette nouvelle l'aventure.

Hors ligne

#2 25-04-2021 00:32:00

Kemet loupe.png
RPiste
Inscription : 20-04-2021
Messages : 8

Re : [Libre] A la proue de son navire

Arrivé à la baie de Loughaun après le passage au large de Mulranny, Kemet contemplait son équipage manœuvré.

Après avoir décidé d'explorer le monde et accosté sur des cotes habitées de peuples irréductibles, résistant chacun contre leur propre oppresseur, il dût perfectionner le navire. Qu'il réponde promptement dans les calanques, qu'il affronte la haute-mer et criques aux eaux cristallines.

Avec une véritable charpente il était plus robuste et mieux adapté à la navigation en haute-mer. Après un temps, pour faciliter l'approche, des rames ont été ajoutées et pour plus de vitesse, Kemet en fit agrandir les dimensions.

Le Sovereign avait même lors des bataille des Camaguëy un véritable éperon capable de transpercer la coque des navires ennemis. Ce bateau rivalisait d'ingéniosité. Fringuant, il avait alors évolué depuis un simple chebek.

La coque était composée de chêne et le mât de pin, des bois durs pour résister aux rigueurs du large. Le nombre de voile augmenta afin de pouvoir manœuvrer plus facilement. Outre ses nombreuses aventures, il tailla régulièrement en pièces de redoutables pirates. On n'osait pas le comparer aux navires mythiques quand même, mais il appartenait aux réussites que la mer et le temps rarement produisent ensemble. De nombreux charpentiers fiers aujourd'hui avaient participé à ses différentes réalisations. Les techniques et mécanismes de toutes les mers se retrouvaient à bord. Beaucoup plus simple d'utilisation qu'à ses débuts, plus confortable et stable qu'auparavant.

J'estime, en tant que capitaine de cette illustre voilier, que mon arrivé par le sud de l'ile aux pirates sera remarquée.

Hors ligne

#3 04-05-2021 15:31:24

Nevyn loupe.png
RPiste
Inscription : 20-04-2021
Messages : 14

Re : [Libre] A la proue de son navire

Nevyn s’adaptait tant bien que mal à sa nouvelle vie. Pour le moment elle était parvenue à acheter un lopin de terre et s’octroyer quelques serfs pour l’aider dans le travail des champs ainsi que l’élevage. Elle avait également commencé à former quelques soldats et même si la tâche semblait ardue, elle ne perdait pas l’espoir de s’enrichir et gagner ainsi une place dans la haute société.

Durant son voyage, elle avait entendu conter l’histoire de Sphonie la martyre et s’était identifiée à elle. Nevyn aussi avait longtemps été rejetée par tous, jusqu’à ce qu’elle bascule du côté obscure auprès de son époux. C’est ce qui la décida à rejoindre les Ombres de Sphonie, mais  dans l’immédiat elle ne dévoilerait pas son choix par crainte de rencontrer des hérétiques ennemis de sa nouvelle foi.

Tandis qu’elle se remémorait son passé et faisait des projets pour sa vie future, ses pas la menèrent vers le port. En chemin, elle remarqua un magnifique navire qui se dirigeait vers l’Isle des Pirates. Elle resta un long moment à observer la magnificence de cette embarcation qui donnait une impression de robustesse tout en étant élégant. Il se rapprochait des côtes et Nevyn pouvait voir de nombreuses personnes s’afférer. De gigantesques rames sortaient de chaque côté, ce qui lui donnait un air majestueux. Le monde de la mer lui était inconnu et surtout elle gardait un assez mauvais souvenir de la navigation, puisque lors de sa venue sur l’Isle elle avait vomi ses tripes durant toute la traversée.

Une silhouette, celle d’un homme d’après la carrure, se démarquait des autres ; il semblait donner des ordres ou bien admirer son navire. La curiosité l’emporta et elle marcha aussi vite qu’elle le pouvait pour arriver avant le navire, ou  en même temps, pour voir de plus près cet équipage. Elle se mit même à courir à certains moments pour être certaine de ne pas manquer l’amarrage. Elle ralentirait avant d’arriver pour ne pas être essoufflée et éviter ainsi de montrer son intérêt pour le navire.

Dernière modification par Nevyn (05-05-2021 16:53:35)


1618912567_signature.jpg

Hors ligne

#4 05-05-2021 20:15:05

Kemet loupe.png
RPiste
Inscription : 20-04-2021
Messages : 8

Re : [Libre] A la proue de son navire

Avec la rigueur d'un fil à plomb, le fanal suspendu au plafond de la cabine mesurait par ses oscillations l'ampleur de la gîte que prenait le Sovereign sous une houle de plus en plus creuse. Le second se pencha par dessus son ventre pour poser ses cartes devant Kemet.

- Coupez ! lui dit-il.

Puis il se laissa retomber dans son fauteuil et tira une bouffé de sa pipe de porcelaine. Un choc sourd secoua le navire, tandis que le fanal accusait un angle de quarante-cinq degrés avec le plafond. Une soudaine auloffée avait amené le Sovereign presque en travers du vent, et une lame venait de crouler sur le pont avec un bruit de canonnade. Kemet retourna ses cartes, abattu. Ce choc était le signe du passage de la pointe de mahebourg et l'arrivée à Poudre D'or, grand bourg de l’Île aux pirates. Étonnamment celle-ci avait été bâti de part et d'autre de l'embouchure de la rivière Innocence.

Cela se présentait telle une large vallée, au pied d'un colline en pente douce.

Depuis que Poudre D'Or était apparu à l'horizon, l'équipage s'activait fiévreusement à mettre les dernières touches à sa beauté : l'opération presque achevée, il entrait à présent dans la baie, poussé par une aimable brise qui gonflait ses bonnettes et portait de loin déjà l'odeur du bourg. Les rames sortirent à la fin de la manœuvre afin d'assurer de ne pas endommager l'embarcation et assuré une approche élégante. Il faudrait décharger le navire et certains de ses occupants ainsi que l'avait ordonné son capitaine.

Celui-ci d'ailleurs pris place le premier alors que passerelle tendu était amené à cogner le quai. Mais une partie de Kemet était mélancolique et triste. Une partie de sa liberté, qu'il avait décidé seul, lui serait enlevé. Le coeur et les yeux ragaillardit par la vue de la foule qui se pressait pour voir le navire et qui espérait du travail, il remarqua une entaille, une cicatrice peut-être sur un visage à  l'allure martial quelque peu. Au milieu des travailleurs du port, il la remarqua. Elle.

Gaillardie par cette nouvelle vie qui l'attendait il déclama cette plaintive mélodie, il libéra ce chant triste et l'expression d'un adieu :

Une alouette, prise au filet d'un chasseur,
Chantait alors plus doucement que jamais,
Comme si les doux accents jaillis de son coeur
Pouvait libérer l'aile du filet.

A la tombée du jour le chasseur prit sa proie,
Jamais l'alouette ne retrouva sa liberté.
Les oiseaux et les hommes sont assurés de mourir,
Mais les chansons peuvent vivre à jamais.

Il jeta alors en nombre de menus pièces à sa suite. La foule s'ouvrit et se referma derrière lui. Pendant quelques instants, ce fut du délire. Le prévôt enfin attira l'attention de ses hommes d'armes et leur ordonna avec colère de ramener l'ordre. Ils fendirent la foule, bousculant sans douceur hommes, femmes et enfants sur leur chemin, mais en un clin d’œil l'origine de cette agitation avait disparu. Il venait de commencer à écrire sa légende pour ce bourg, celle qui le précéderait dans les tavernes et lui permettrait plus facilement d'obtenir la confiance de certains.

Kemet remarqua au loin la potence. Un homme pendait au bout de la corde, son jeune et pâle visage bleuissant déjà, tandis que sous son cadavre qui se balançait doucement, son ombre sur la neige zigzaguait. Un voleur certainement, pensait-il

Dernière modification par Kemet (05-05-2021 20:15:35)

Hors ligne

#5 18-05-2021 11:46:26

Godoric loupe.png
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 543

Re : [Libre] A la proue de son navire

Sur ordre du gouverneur Godoric, une petite troupe de sphonistes parvient discrètement à la ville royaliste tenue sur la côté en face de l'isle aux pirates. Une fois les informations envoyées à leur seigneur, ce dernier leur avait demandé d'aller faire des repérages sur l'isle aux pirates. Leur mission était de trouver où il y avait des forces militaires sur l'isle, leur nombre et si elles pouvaient être une éventuelle menace.


Godoric, nouveau chef de l'Eglise sphoniste pour un nouveau départ et une renaissance de l'île.

Hors ligne

#6 12-06-2021 14:37:47

Godoric loupe.png
RPiste
Inscription : 24-03-2015
Messages : 543

Re : [Libre] A la proue de son navire

Alors même que les troupes du gouverneur faisaient marche contre les royalistes, la troupe commandé par le seigneur Durin réussi à prendre un navire de pêche pour se diriger vers l'isle aux pirates.

La prise de ce navire fut facilitée par la nuit et l'abandon du village des pêcheurs en raison de la proximité avec la ville portuaire royaliste.

Préférant garder son avantage, Durin, après avoir adressé un courrier au gouverneur, prit la mer en direction de cette fameuse isle. Godoric avait bien insisté sur la discrétion de sa mission. Elle devait remplir plusieurs objectifs :

1) Cartographier les côtes de l'isle à proximité de Terre-Noire
2) Trouver une baie pour un débarquement et devant à la fois être à l'abris de la tempête et facilement défendable.
3) Vérifier qu'il n'y avait pas la présence de pirates dans cette baie. S'il devait y en avoir, combien étaient-ils et comment étaient-ils organisés ?

Dernière modification par Godoric (12-06-2021 14:38:14)


Godoric, nouveau chef de l'Eglise sphoniste pour un nouveau départ et une renaissance de l'île.

Hors ligne

Pied de page des forums